Titrateurs

Une titration manuelle nécessite une grande exactitude et une grande précision, autant dans la préparation du matériel qu'en phase d'expérience, en plus de la nécessité d'utiliser divers réactifs dosés avec précision, l'opération doit être répétée au moins 3 fois pour considérer les données de l'expérience comme étant fiables. Tout ceci rend cette technique d'analyse très longue et fastidieuse. Il est possible d'enregistrer la teneur de bioxyde de soufre et des sucres réducteurs aussi bien que celle de  l'acidité dans les moûts et les vins ou de l'acidité dans les fromages, jusqu'à ce jour déterminée manuellement avec la méthode de Soxhlet. Pour avoir un cadre plus complet des applications possibles, reportez-vous au tableau ci-dessous. Il faut encore se rappeler que les titrations se répartissent en plusieurs typologies telles que la potentiométrie, l'ampèremétrie, etc. selon la propriété analysée par le système. Ainsi est né le besoin de se doter d'une instrumentation de manière à fournir des données quantitatives fiables tout en épargnant un temps de considérable.

En prenant en considération toutes ces exigences, HANNA Instruments a développé les titrateurs HI 902C1 et  HI 902C2.